Page Facebook pour suivre l'actualité de ce site: Bassetorius.

Progresser grâce à l'attitude positive mais pas seulement


|L'attitude positive|



Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous ne progressez pas ? Vous êtes vous déjà démotivé à cause de cela ? Vous vous êtes peut-être dénigré, vous avez abandonné et changé de voie ?

|lien vers bas de page|


LE SOMMEIL


|Aller à la table des matières|

Le cerveau de l’Homme a de la plasticité. Il s’adapte en fonction des besoins et ceci à tout âge. Lorsque vous faîtes de la musique, le cerveau fabrique des connexions pendant la nuit suivante de la pratique des exercices grâce au sommeil :

  •  pour améliorer la communication avec vos muscles afin de pouvoir reproduire les gestes sur lequels vous vous êtes entraîné et avoir un meilleur ressenti.

  •  pour mémoriser les morceaux que vous avez joué

  •  pour assimiler les règles théoriques et les rendre opérationnelles dans la mémoire.

Bien sûr, pour que cela soit efficace, il faut un sommeil “réparateur”. Il faut dormir son quota d’heure : chaque personne a besoin de dormir plus ou moins : écoutez votre corps ! Ça peut évoluer en fonction de l’âge.



ACQUÉRIR DE LA DEXTÉRITÉ


|Aller à la table des matières|

Pour acquérir de la dextérité, il faut faire des exercices répétitifs et progressifs. Une pratique quotidienne d’exercices techniques même de 15mn finira par payer. “Se faire mal” n’est pas souhaitable. Soyez patient avec votre corps, soyez à son écoute.

Une respiration abdominale et sans à-coup facilite une circulation efficace de l’oxygène dans le sang et surtout favorise la détente de votre corps (voir l’article Devenir un bon musicien).

Si vous voulez acquérir de la rapidité, être détendu est un prérequis, ensuite c’est de l’entraînement quotidien. Au plus vous vous entraînez au plus vous aurez de connexions qui permettront de faciliter puis d’accélérer vos gestes.

Bien sûr, il faut également de la technique (une façon d’exécuter l’exercice) qui favorise un geste propre et sans effets de bord (perte de temps à cause d’un geste trop ample par exemple).

C’est pour cela qu’il est conseillé de consulter plusieurs tutos vidéos qui exposent le geste technique sur lequel vous voulez vous entraîner et de commencer l’entraînement à tempo lent puis d’accélérer petit à petit.

Parfois simplement en changeant d’exercice pour travailler un point plus précis, puis en revenant sur l’exercice de départ, cela peut débloquer la situation.



FAIRE UNE PAUSE


|Aller à la table des matières|

Faire une pause peut être bénéfique, le temps de se charger en énergie positive : avoir plus de confiance en soi, plus de réflexion sur le sujet étudié, être plus confiant dans sa technique ou sa méthode grâce à la consultation de matériels pédagogiques ….



QUAND S’ENTRAÎNER ?


|Aller à la table des matières|

Il est préférable de faire ses exercices le matin plutôt que le soir car le matin, notre corps est plus alerte. Le soir vous avez une journée derrière vous et il est parfois difficile de garder la concentration nécessaire.



L’ÉNERGIE POSITIVE


|Aller à la table des matières|

Parfois on aborde un exercice sans à priori et on progresse d’un seul coup pour être satisfait.

Mais parfois on aborde un exercice avec une appréhension :

  • Soit la pratique fait disparaître cette appréhension et vous êtes au final satisfait

  • Soit vous n’y arrivez pas. Pourquoi ? Votre appréhension s’est transformé en énergie négative provoquant de la tension dans votre corps et vous empêchant d’atteindre votre objectif car votre conscience pense qu’elle ne va pas y arriver et du coup vous n’observez aucun progrès ….

On dit souvent que ce qui différencie deux athlètes au niveau olympique, c’est le mental … Eh bien c’est la même chose pour tout le monde. Soyez persévérant et véhiculez de l’énergie positive. Chassez toutes les idées négatives de votre conscience, vous finirez par convaincre votre cerveau de travailler avec vous plutôt que contre vous. Dîtes vous que si vous pouvez observer quelqu’un jouer d’une certaine façon, c’est que vous pouvez le faire aussi si vous avez une morphologie similaire !

Nous avons tous des limites génétiques mais l’environnement et notre capacité à canaliser nos énergies pour atteindre un objectif joue également un rôle important. Ces deux combinaisons peuvent permettre d’aller parfois beaucoup plus loin que ce qu’on imaginait au départ avec du savoir-faire, des efforts et du temps.



REPROGRAMMER SON CERVEAU


|Aller à la table des matières|

La vidéo ci-dessous vous propose de reprogrammer votre cerveau (on peut aussi dire changer de logiciel) si par exemple vous avez tendance à vous mettre des barrières là où il n’y en a pas ou aussi pour vous protéger des commentaires désagréables qu’on pourrait vous faire ! Savoir rebondir pour un musicien, c’est important. Ne laissez plus votre négativité ou celle des autres vous atteindre !





À LIRE AUSSI


|Aller à la table des matières|


|vers le début de la page|

|Liste des articles||Section Tous musiciens|
Lien à la une : Astuces pour progresser




WebmasterPlan du site
Hébergement du site chez OVH