Développer son sens du rythme


|Développer son sens du rythme|









Le rythme est un des fondements de la musique. Il fait varier la perception des notes et participe à donner un style et à différencier les mélodies composées des mêmes notes. On peut faire très peu de notes mais varier leurs enchaînements au niveau du rythme et donner ainsi des nouvelles persepectives à ces notes. C’est une technique très utilisée par les batteurs, les bassistes et les guitaristes rythmiques.

Mais par où commencer pour développer son sens du rythme ? Quelles sont les notions à maîtriser ?

Nous allons voir dans la suite de cet article des explications écrites et vidéos qui vous permettront de comprendre:

  • la pulsation : le prérequis pour sentir le rythme,

  • les temps et les mesures : lire une partition n’est pas indispensable à cette étape mais comprendre comment les temps et les mesures sont articulées sur les partitions et les tablatures permettra d’aborder le rythme avec plus de bagages et ce n’est pas compliqué.

  • la structure d’une chanson : nous parlerons des structures génériques qui se retrouvent dans tous les styles de musique. Cela devrait vous permettre de développer une compréhension instinctive d’une grande partie des chansons de musiques actuelles.



PULSATION


|Aller à la table des matières|

Lorsque l’on danse sur une musique, nous dansons en rythme. On dit qu’on se laisse porter par la musique et nous bougeons nos pieds et nos mains en accord avec celle-ci dans une certaine symbiose.

La pulsation est un battement cyclique et régulier qui définit la vitesse de la musique exprimée en BPM (battements par minute mais nous y reviendrons ci-dessous), elle est souvent aussi marquée par un battement de pied régulier.

Voici une vidéo récréative pour vous initier à la pulsation et à compter la musique.





TEMPS, MESURES ET TEMPO


|Aller à la table des matières|

Lorsque l’on joue de la musique, nous produisons des sons plus ou moins longs - et vous l’avez peut-être pré-senti - avec une certaine logique.

Une chanson est divisée en période de durée équivalente appelée mesure. Une mesure peut contenir un certain nombre de temps (cela dépend de la chanson et du compositeur) mais pour une grande partie de la musique, une mesure contient 4 temps.

Un temps est la durée comprise entre deux pulsations. La pulsation ou tempo est la vitesse de la chanson. Elle est exprimée en BPM (Nombre de battements/pulsations par minute). On utilise un métronome pour fournir un signal audible ou visuel indiquant la pulsation. Le métronome de nos jours en général est électronique (appareil dédié ou smartphone).

Une mesure contient des temps forts (plus marqués, plus présents) et des temps faibles.

Les vidéos ci-dessous vous expliquent ces notions (les temps, les temps forts et faibles, mesures et le tempo) plus en détail de façon complémentaire.











SENTIR LE RYTHME


|Aller à la table des matières|

Maintenant que vous avez compris comment compter les temps et comment s’organise une chanson (temps, mesures, temps forts, temps faibles), passons à l’étape suivante.

Certaines personnes en écoutant une nouvelle chanson devinent les changements comme si ils les avaient composés. Comment est-ce possible ?

Structure d’une chanson (Les régles)

Les chansons de musiques actuelles (jazz, rock, pop, blues, funk …) ont des structures avec des régles communes. Chaque thème définit une section (partie de la chanson) dénommée par une lettre de l’alphabet et composée de 4, 8 ou 16 mesures (que ce soit une mesure binaire ou ternaire). Un thème est une mélodie principale jouée ou chantée. Les structures des chansons peuvent ainsi être définit par une succession de lettres.

ex: AABA ou ABAB ou ABABCAB …

Les sections peuvent être en rapport avec la structure chantée mais ce n’est pas obligatoire.

On peut donc avoir:

A : Couplet

B : Refrain

C : Pont

Avec la structure suivante par exemple: ABABCAB

Compter les mesures pour que cela devienne instinctif

Au départ, vous compterez les mesures mais très vite, vous aurez une forme d’instinct qui vous fera sentir quand une section se termine.

Voici une astuce pour compter les temps et les mesures: sur le premier temps de chaque mesure vous dîtes le n° de la mesure suivi des temps. Sur une mesure 4/4 cela donne:

1,2,3,4

2,2,3,4

3,2,3,4

4,2,3,4

5,2,3,4

6,2,3,4

7,2,3,4

8,2,3,4

On compte rarement au dessus de 16, en général c’est 8.

Repérer des signes

Une section peut contenir différents signes annonçant la fin de celle-ci:

  • Changement d’intensité sonore : Le volume sonore ou l’intensité musicale augmente juste avant la fin de la section.

  • Fills de batterie : le fill ou break de batterie peut être simplement un coup de crash ou bien un roulement sur la caisse claire et/ou les toms suivi d’un coup de crash pour annoncer la fin de la section.

  • L’apparition ou la disparition de certains instruments

  • Les changements d’accords : La grille d’accords de la section se termine par une succession d’accords avec une tension particulière annonçant un changement. Faîtes confiance à votre oreille.

Ces signes ne sont pas des règles. Ces signes peuvent se faire entendre seuls ou plusieurs en même temps.



ARTICLES CONNEXES


|Aller à la table des matières|







UN COMMENTAIRE ? (Exprimez-vous !)

|Aller en haut de la page|





WebmasterPlan du site
Hébergement du site chez OVH