Atelier de groupe sur l'improvisation musicale


|Atelier d'Improvisation|











INTRODUCTION


|Aller à la table des matières|

L’improvisation peut s’apprendre seul(e) sur des backing tracks mais on fait vraiment ses armes en groupe en improvisant à plusieurs au sein d’une formation stable ou éphémère.

C’est dans cette configuration que l’on doit faire face aux imprévus de toutes natures (tempo, rythmes, mélodies, harmonie …) et que l’on peut évoluer dans son jeu en répondant aux sollicitations des autres musiciens.

Cet article vous propose différentes pistes à explorer avec votre cercle de musiciens.



PARTAGER LA MUSIQUE


|Aller à la table des matières|

Improviser veut aussi bien dire savoir prendre sa part dans la musique que de laisser d’autres prendre la leur.

Autrment dit, ce n’est pas toujours la même personne que l’on doit suivre dans son impro (sauf si c’est volontaire). Tout le monde doit pouvoir lancer des mélodies ou des rythmes sur lesquels on essaiera d’apporter son groove.

Dans une impro, on brode en passant d’idée en idée avec un carcan harmonique ou pas et avec une mélodie directrice ou pas.

Par le terme “broder”, j’entends:

  • ajouter/enlever des notes à la mélodie dans la même gamme ou en empruntant à d’autres gammes,

  • modifier le rythme, le tempo ou le type de mesures (binaire à ternaire …),

  • changer l’instrument qui porte la mélodie (remplacer une guitare par un instrument à vent …),

  • jouer le morceau avec une intensité différente (fortissimo, piano …),

  • On peut aussi adapter les paroles et le chant si il y en a.



BRODER AUTOUR DE L’ORIGINAL


|Aller à la table des matières|

On se prend un enregistrement de référence et chacun étudie la partie qui le concerne pour pouvoir ensuite revisiter le morceau.

Cette méthode est assez formatrice car elle suppose de déchiffrer à l’oreille ou sur partition le matériel musicale de la chanson et de broder autour.

Cela peut permettre de mieux comprendre les choix du compositeur ou des musiciens.

Une variante de cette méthode d’improvisation est d’adapter le morceau à un style convenu. Jouer un morceau en style Reggae, Rock, Blues, Jazz …



PARTIR D’UNE GRILLE D’ACCORD


|Aller à la table des matières|

À contrario, on peut simplement partir d’une grille d’accords connue ou pas et plus ou moins complexes ou d’une mélodie directrice. Trois accords suffisent (voir moins) ! Cette méthode nécessite moins de préparation et se base sur l’expérience des musiciens et leur capacité à improviser et à enrichir les improvisations des autres.

L’idée de préparer l’atelier d’impro est que chaque musicien arrive dans l’atelier avec du matériel rythmque, harmonique ou mélodique afin d’organiser un véritable partage lors des improvisations.

Cela peut permettre de mettre en pratique une gamme / une grille d’accords que l’on aurait travaillée préalablement ou un rythme de batterie (voir des fills) ou des riffs de basse.



UN ATELIER AVEC QUI ET DANS QUEL ESPRIT ?


|Aller à la table des matières|

Faire un atelier d’impro avec des musiciens du même niveau ou un peu plus élevé et que l’on connait est beaucoup moins dramatisant. Il faut bien commencer quelque part ! Sachez qu’une improvisation peut procurer beaucoup de plaisir ! On est beaucoup plus attentif à ce que l’on joue que lorsque l’on est dans la répétition et chaque expérience est différente.

En couplant cet atelier à un travail personnel sur votre instrument, vos improvisations prendront du corps et seront de plus en plus riches.

Restez ouvert quand aux styles joués vous permettra d’explorer différents univers musicaux.



ARTICLES CONNEXES


|Aller à la table des matières|







UN COMMENTAIRE ? (Exprimez-vous !)

|Aller en haut de la page|





WebmasterPlan du site
Hébergement du site chez OVH