Page Facebook pour suivre l'actualité de ce site: Bassetorius : tenez vous informé(e) des nouveaux articles et donnez votre avis ! Partagez votre expérience en temps qu'autodidacte sur ce site grâce au groupe de discussion associé à la page facebook.



Gérer son parcours de musicien


|Gérer son parcours|


Lien à la Une : Écrire une chanson






Lien à la Une : Écrire une chanson



Gérer son parcours de musicien n’est pas facile. On n’a pas toujours conscience des possibilités qui nous sont offertes et parfois on aspire à un projet qui nous pousserait vers le haut mais sans réels moyens d’atteindre ses objectifs … Peu importe le niveau que l’on a, il est important de garder la motivation et de se fixer des objectifs à court terme atteignables quitte à réhausser ses objectifs si besoin.



COMMENT DÉBUTER ?


|Aller à la table des matières|

Lorsque l’on débute la musique, la maturité musicale nécessaire pour appréhender l’instrument seul nous fait défaut. Ici vous trouverez de nombreux conseils/cours gratuit qui, si ils sont compris et appliqués, vous permettront d’aborder l’instrument sur de bonnes bases.

Ceci dit, il n’y a pas de hontes à avoir des difficultés, c’est pour cela qu’il y a des professeurs de musique ! Renseignez vous autour de vous dans les maisons pour tous, centres socio-culturelles où des cours a des tarifs plus abordables sont parfois proposés sinon vous pourrez vous tourner vers une école de musique ou un prof particulier.

Alternativement, vous pouvez essayer de trouver des musiciens qui comme vous cherche à apprendre pour partager vos difficultés et expériences, vous serez peut-être complémentaires.

Enfin, youtube est une ressource pédagogique intarissable mais cela demande du temps de recherche et de connaître parfois certains mots clés (l’anglais peut aussi aider). Je vous conseille de consulter plusieurs vidéos sur un même sujet afin de bénéficier de différentes pédagogies.

Les solutions proposées ci-dessus peuvent être complémentaires. Si vous rejoignez une école de musique, il est très probable qu’on vous propose rapidement un atelier groupe pour mettre en pratique votre instrument avec d’autres musiciens sous la direction d’un animateur qui vous guidera dans votre apprentissage de groupe (mise en place, rythmes, …).

Vous pouvez également essayer de former un groupe assez tôt de votre niveau en passant des annonces sur internet. Jouez en groupe est un moteur de motivation important. Cela vous donnera un rythme de travail et des objectifs concrets. La difficulté réside dans le fait de se fixer des objectifs de groupes raisonnables en choisissant des morceaux à votre portée ou qui nécessitent un peu de travail.



ET APRÉS ?


|Aller à la table des matières|

Maintenant, vous savez jouer avec votre instrument en rythme et vous savez jouer de nombreux morceaux simples voir intermédiaires et/ou vous commencez à improviser. Vous êtes fin prêt pour monter un projet de groupe avec pour objectif de faire des concerts !

Selon vos appétences, vous vous tournerez vers un groupe de reprises ou de compositions. Vous pourrez former un groupe ou candidater pour rejoindre un groupe (c’est très formateur).

Gardez à l’esprit que jouer dans un groupe est avant tout une aventure humaine, du partage. Profitez de ces moments pour développer votre sens musical en essayant de l’adapter aux autres mais aussi de développer vos compétences sociales qui sont très importantes pour un musicien.



PRÉPARER SON PREMIER CONCERT


|Aller à la table des matières|

Travailler régulièrement votre instrument est la clé. Vous verrez, vos progrés se feront naturellement et de manière régulière.

Travaillez votre répertoire aussi souvent que nécessaire sans forcer et un ou deux jours avant le concert faîtes une pause pour reposer vos doigts ou votre voix.

Les semaines précédentes vous aurez répété avec votre groupe votre setlist comme si vous étiez au concert (branchements, présentation, morceaux dans l’ordre concert …) et aurez noté tous les points à améliorer pour faire des ajustements.

La veille du concert, faîtes une activité qui vous détende (marche, rencontrer vos amis, cinéma …) et qui vous change les idées pour bien dormir ! (mais sans alcool ou autres substances …).

Voici une vidéo qui vous donne des conseils pour gérer votre trac:



Une fois votre prestation terminée, demandez un retour sur votre intervention à vos connaissances … Prenez les commentaires (bon ou mauvais) avec du recul. Soyez satisfait de vous, vous l’avez fait !



QUAND ÇA DEVIENT SÉRIEUX


|Aller à la table des matières|

Vous avez déjà un peu de bouteille et d’expérience de groupes ou vous avez l’envie de passer à la vitesse supérieure en produisant un album.

Pour réaliser ce genre de projet vous avez plusieurs options:

  • Faire un projet solo: souvent cela nécessite d’être multi-casquettes voir multi-instrumentiste ainsi que des connaissances solides en MAO ou de connaître/payer des musiciens pour jouer sur votre projet. Un.e parolier.e devra peut-être rejoindre votre projet ainsi q’un.e chanteur.euse. Ce genre de projet nécessite beaucoup de temps et d’investissements …

    Si vous n’êtes pas calé niveau MAO, vous pouvez biensûr également enregistrer en studio et faire faire vos arrangements si nécessaire mais vous devrez supporter seul le coût ! Vous serez le seul décisionnaire … Beaucoup d’intelligence musicale pour une seule personne ! (vision, arrangements, MAO, feelings, …)

  • Former un groupe pour servir vos compos: vous avez créé des chansons, vous voulez y mettre un texte et un arrangement avec plusieurs instruments. Former un groupe peut être une solution moins prenante que le projet solo en terme de temps/investissements mais cela vous mettra sur la place publique. Les musiciens n’adhéreront à votre projet que si ils s’y reconnaissent musicalement. C’est aussi une forme de plébicite (est-ce que votre projet plaît ? Soyez prêt à faire la part des choses). Ce genre de projet nécessite une certaine ouverture d’esprit et de la souplesse. Vous devrez composer avec votre groupe pour obtenir un résultat pas toujours fidèle à ce que vous aviez imaginé au départ. Mais l’alchimie peut tout de même prendre ! Et c’est une aventure humaine qui peut se révéler très intéressante !

  • Rejoindre un groupe: vous voulez rejoindre un groupe pour apporter votre touche à un projet en place. Assurez vous avant de vous engager que le projet a des objectifs compatibles avec les votres en terme de temps de réalisation, de participation financière et d’objectifs à court et moyen termes (Fréquence des répétitions ? Qui paie le studio d’enregistrement ? Droits sur l’album ? Fréquence des concerts ? …). Soyez bien conscient que le/les visionnaires/créateurs de ce projet vous demanderont sûrement d’adapter votre style à leur vision du projet ou vous proposeront simplement de reprendre les parties de l’instrumentiste précédent. Cela peut être très formateur aussi !

    Afin de postuler pour ce genre de projets, il vous faudra des enregistrements: des vidéos sur lesquelles vous jouez chez vous ou sur scène sur des covers et/ou des compositions mais aussi, éventuellement, des albums précédents que vous aurez réalisés ou sur lesquelles vous aurez apporté votre contribution. Ou alors des contributions wikiloops … qui peuvent être aussi une belle vitrine. Wikiloops permet de s’entraîner à s’enregistrer/mixer tout en ayant un retour de la communauté sur son travail (essentiellement sur de la composition).



COMMENT RECRUTER POUR SON PROJET ?


|Aller à la table des matières|

Préparez une annonce accrocheuse mais sincère pour présenter votre projet. Dîtes en juste assez pour attirer les candidats et joignez éventuellement une chaîne Youtube ou un soundcloud pour donner une idée de votre univers … Indiquez si votre annonce est amateur ou pro (rémunérée) et précisez vos objectifs: pour le plaisir, pour faire quelques concerts, pour faire un album et de la scène, pour se professionnaliser … Si l’âge est important pour vous précisez la tranche d’âge. Pour savoir où poser votre annonce, consultez comment trouver des musiciens.

Peu importe que le musicien que vous allez auditionner soit amateur, semi-pro ou pro, consultez toujours son CV avec attention (sa formation et ses expériences musicales précédentes) et discutez avec lui de sa motivation à rejoindre votre projet. Ainsi vous saurez plus à quoi vous attendre.

Auditionner un musicien consiste à le mettre à l’épreuve sur les compétences (jouer au clic, improvisation, capacité de travail sur des reprises ou des compositions …) dont vous avez besoin mais aussi à le rencontrer et savoir si le courant passe.

Voici quelques définitions:

  • amateur: musicien qui pratique la musique en loisir pour s’amuser. Certains amateurs ont commencé la musique pendant leur enfance mais n’ont pas fini leur cursus ou ont eu un parcours haché en musique à cause des aléas de la vie ou d’une vie professionnelle ou familliale qui ne laissait pas de place à la musique.

  • semi pro: musicien qui fait de nombreuses représentations ou concerts et/ou donne des cours mais qui ne vit pas de sa passion. Très souvent, il a un job qui le fait vivre à côté.

  • pro: musicien qui vit de la musique (Musicien Live, de studio, professeur, …). Même si la formation des pro est souvent solide, ce n’est pas toujours le cas. Cependant il est vraisemblable que l’argent soit nécessairement d’un certain intérêt pour lui quand on lui parle de projet musical.



FINANCEMENT DE L’ALBUM


|Aller à la table des matières|

Ici vous avez plusieurs solutions:

  • Faire des concerts jusqu’à ce que la somme récoltée grâce aux cachets et à la vente de goodies (pins, t-shirts …) soit suffisante pour passer en studio,

  • Faire un financement participatif en demandant à votre entourage (si votre projet est récent) ou à vos fans (si votre projet est plus avancé),

  • utiliser vos deniers personnels.

Renseignez-vous sur les tarifs des studio d’enregistrement ! Parfois, il peut être intéressant d’enregistrer vos instruments en home studio puis faire mixer et faire faire le mastering par des professionnels … Tout dépend du matériel et des compétences dont vous disposez.



MARKETING MUSICAL


|Aller à la table des matières|

Voici un site qui vous aidera dans les différentes étapes de votre projet musical:

Une mine d’or d’information sur la façon de mener à bien votre projet artistique.



POUR FINIR


|Aller à la table des matières|

Ne foncez pas tête baissée, soyez clairvoyant sur votre niveau instrumental (sans vous dévaloriser mais sans avoir la grosse tête non plus). Pour cela, multipliez les rencontres avec d’autres musiciens tout au long de votre parcours musical (scène ouverte, jam / boeufs, collectif de musiciens, Atelier de groupe d’improvisation, groupes, collaboration à distance ex: wikiloops …).

Acquérir des compétences artistiques ou de marketing musical via internet pour le musicien n’est souvent qu’une question de volonté et de temps. N’hésitez pas à vous auto-former.

Lorsque vous avez des déconvenues dans vos projets, l’important n’est pas l’échec mais plutôt la façon dont vous allez rebondir. Chaque expérience vous fera grandir !

Restez ouvert et vigilant aux opportunités pour vous tenir informé des tendances (alertes emails sur les sites de petites annonces entre musiciens, consultation des groupes facebook de petites annonces pour musiciens …) et pourquoi pas de saisir une occasion si elle se présente !



ARTICLES CONNEXES


|Aller à la table des matières|


Lien à la Une : Écrire une chanson



Page Facebook pour suivre l'actualité de ce site: Bassetorius : tenez vous informé(e) des nouveaux articles et donnez votre avis ! Partagez votre expérience en temps qu'autodidacte sur ce site grâce au groupe de discussion associé à la page facebook.


WebmasterPlan du site
Hébergement du site chez OVH