Page Facebook pour suivre l'actualité de ce site: Bassetorius : tenez vous informé(e) des nouveaux articles et donnez votre avis ! Partagez votre expérience en temps qu'autodidacte sur ce site grâce au groupe de discussion associé à la page facebook.



Créer un studio de Jam virtuel avec Jamulus (Serveur Jamulus)


|Jamulus serveur|









Jamulus est un logiciel permettant de jouer de la musique avec des musiciens distants en temps réels.

Si vous ne connaissez pas Jamulus, je vous conseille fortement la lecture de l’article suivant qui vous introduira à ce logiciel et à certaines notions qu’il aborde Jam sur internet.

Cet article concerne la création d’un studio de jam virtuel c’est à dire un serveur Jamulus. Pour se connecter à un studio de jam virtuel, consultez l’article installation/configuration de jamulus.



PRÉ-REQUIS


|Aller à la table des matières|

Connexion internet

Vous devez disposer de 1Mbps minimum en Upload/Download sur la machine hébergeant votre serveur : tester votre connexion internet. Le ping doit être le plus bas possible (proche de zéro ou quelques ms).

Pas de carte son utilsée

Même si on peut enregistrer la session sous forme de fichier audio, le serveur n’utilise pas de carte son.

Version du logiciel à utiliser

Il est préférable que le serveur et les clients utilisent la même version de Jamulus et si possible la dernière. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un email à chaque update: Cliquez sur Get Updates sur cette page.



REDIRECTION DE PORT


|Aller à la table des matières|

Le serveur Jamulus écoute par défaut sur le port 22124 UDP. Il vous faudra donc ouvrir le port 22124 UDP sur votre OS et faire une redirection de port de votre box ou routeur sur le port 22124 de l’ordinateur hébergeant le serveur Jamulus. Pour tester que le port 22124 est accessible en passant par votre box, utilisez https://www.ipvoid.com/udp-port-scan/ en précisant l’adresse IPv4 de votre box https://www.whatismyip.com/fr/ (le serveur doit être démarré).

Consultez la documentation sur la redirection de ports pour avoir plus d’informations sur “le port forwarding”.

La freebox gère très bien les redirections. Il faut le paramétrer. Pour cela, allez dans paramètres de la freebox / Gestion de ports sur http://mafreebox.freebox.fr.



DNS DYNAMIQUE


|Aller à la table des matières|

Il peut être plus facile de retenir une adresse internet (ex: bassetorius.ddns.net …) qu’une adresse IP et de plus si votre IP n’est pas fixe, vous aurez d’autant plus besoin d’un service de DNS dynamique. Vous pouvez en créer une grâce au service No Ip recommandée par Korben (Voir l’article).

Créez un compte sur no-ip et ajoutez-y votre hostname.

La freebox gère les adresses dynamiques No-Ip. Il faut l’activer et le paramétrer. Pour cela, allez dans paramètres de la freebox / DNS Dynamique sur http://mafreebox.freebox.fr.



DÉMARRER LE SERVEUR


|Aller à la table des matières|

Lors de l’installation, Jamulus a créé une plusieurs entrées dans le menu d’applications.

  • “Jamulus” pour le client Jamulus

  • et “Jamulus server”.

Cliquez sur ce dernier pour démarrer un serveur.

Si un serveur Jamulus tourne déjà sur votre machine un message d’erreur apparaîtra. Il faudra alors fermer le serveur Jamulus ou le killer (sur Windows : avec le gestionnaire de tâches) pour pouvoir en redémarrer un.

Vous pouvez aussi le démarrer en ligne de commande (Installation / configuration d’un serveur en anglais).



PLUS D’OPTIONS


|Aller à la table des matières|

Option ligne de commande de Jamulus 3.4.4:

Usage: ./Jamulus [option] [argument]

Recognized options:
  -a, --servername      server name, required for HTML status (server
                        only)
  -c, --connect         connect to given server address on startup
                        (client only)
  -e, --centralserver   address of the central server (server only)
  -g, --pingservers     ping servers in list to keep NAT port open
                        (central server only)
  -h, -?, --help        this help text
  -i, --inifile         initialization file name (client only)
  -j, --nojackconnect   disable auto Jack connections (client only)
  -l, --log             enable logging, set file name
  -L, --licence         a licence must be accepted on a new
                        connection (server only)
  -m, --htmlstatus      enable HTML status file, set file name (server
                        only)
  -n, --nogui           disable GUI
  -o, --serverinfo      infos of the server(s) in the format:
                        [name];[city];[country as QLocale ID]; ...
                        [server1 address];[server1 name]; ...
                        [server1 city]; ...
                        [server1 country as QLocale ID]; ...
                        [server2 address]; ... (server only)
  -p, --port            local port number (server only)
  -R, --recording       enables recording and sets directory to contain
                        recorded jams (server only)
  -s, --server          start server
  -u, --numchannels     maximum number of channels (server only)
  -w, --welcomemessage  welcome message on connect (server only)
  -y, --history         enable connection history and set file
                        name (server only)
  -D, --histdays        number of days of history to display (server only)
  -z, --startminimized  start minimizied (server only)
  --ctrlmidich          MIDI controller channel to listen (client only)

QLocaleID : https://doc.qt.io/qt-5.9/qlocale.html

Example d’une ligne de commande client (sur Linux):

$ ./Jamulus -l --inifile myinifile.ini

Exemple d’une ligne de commande démarrant un serveur (sur Linux):

$ ./Jamulus --server --welcomemessage \
  "Bienvenue sur ce serveur" \
  -R ./jam-as-reaper-session --numchannels 6

Cette ligne de commande affiche un message de bienvenue à chaque utilisateur qui se connecte au serveur. Le nombre de canaux (de musiciens connectés) est limité à 6. La session est enregistré au format audio WAV et un fichier session reaper est créé dans le répertoire jam-as-reaper-session lorsque le serveur s’arrête (qu’il n’y a plus de connection au serveur).



SE CONNECTER À UN SERVEUR PRIVÉ


|Aller à la table des matières|

Lorsque vous cliquez sur connect sur la fenêtre principale du client Jamulus. Saisissez l’adresse internet de votre serveur et le port dans la zone de saisie “Server Name/Address”.

Par exemple:

bassetorius.ddns.net:22124

Si le port utilisé est le port par défaut (22124), vous pouvez raccourcir l’adresse en omettant le port, par exemple :

bassetorius.ddns.net

ou en utilisant l’adresse IPv4 de l’ordinateur hébergeant le serveur Jamulus: https://www.whatismyip.com/fr/

Par exemple:

82.255.99.99:22124

ou

82.255.99.99

Si vous démarrez votre client sur la même machine que votre serveur Jamulus, vous pouvez utiliser l’adresse suivante:

localhost:22124

ou

127.0.0.1:22124

ou

localhost

ou

127.0.0.1



ARTICLES CONNEXES


|Aller à la table des matières|



INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


|Aller à la table des matières|

Voilà, ci-dessous des liens utiles:



AIDE & RECHERCHE DE MUSICIENS


|Aller à la table des matières|

Goupe Facebook : Jamulus (France)

Vous pouvez aussi demander de l’aide dans les commentaires de cette page ou directement sur le forum du site officiel (en anglais).

Page Facebook pour suivre l'actualité de ce site: Bassetorius : tenez vous informé(e) des nouveaux articles et donnez votre avis ! Partagez votre expérience en temps qu'autodidacte sur ce site grâce au groupe de discussion associé à la page facebook.


WebmasterPlan du site
Hébergement du site chez OVH